Accueil du site > Nos campagnes (beta) > Violences contre les femmes > Viril-mais-pas-violent > Pourquoi la violence ?

Actu:Amnesty International lance en Belgique une pétition internationale pour demander au gouvernement américain de cesser d’armer Israël ... Israël/Gaza. L’attaque d’une école de l’ONU pourrait être un crime de guerre et doit faire l’objet d’une enquête ... Burundi. La peur s’installe, sur fond de violences politiques et de répression gouvernementale ... États-Unis. Encore une exécution « manquée ». L’abolition reste la seule solution ... Ukraine. Une enquête impartiale doit être menée sur les événements tragiques du jeudi 17 juillet ... Donnez votre regard ! ...

Pourquoi la violence ?

vendredi 28 octobre 2005, par Philippe Hensmans

Version imprimable de cet article Version imprimable


Certains hommes affirment que c’est leur femme qui les a provoqués en les narguant, ou en se disputant avec eux. Cependant, la violence et la colère sont souvent déclenchés par des phénomènes qui n’ont rien à voir avec le partenaire. Les hommes justifient souvent leur violence par les paroles ou comportements blessants de leur conjointe. Il est important de vous rappeler que rien ne peut jamais justifier la violence et les abus.

Si votre partenaire vous blesse par ses paroles, vous devez trouver une autre manière de réagir.
Peut-être vous dites-vous que « vous n’êtes le seul à être violent ». Il se peut que votre femme ou votre amie ait aussi recours à la violence pour régler ses problèmes. Certaines femmes ont en effet recours à la violence contre leur conjoint ; cependant, les statistiques montrent que le pourcentage de femmes qui se comportent ainsi est relativement faible : moins de 10%. Au moins 90% des faits de violence conjugale sont le fait d’hommes à l’encontre de leur femme.

Il y a une pression considérable de la société sur les hommes pour qu’ils soient constamment maîtres de la situation - ils doivent être forts, satisfaire aux besoins du ménage, avoir le pouvoir. Quand quelqu’un a été élevé dans ce « modèle d’homme », il est difficile pour lui de changer. Les femmes ont toujours été considérées dans le passé comme dépendantes des hommes, et à leur service. Il n’y a pas si longtemps que le fait de battre sa femme était autorisé légalement. Les choses ont changé énormément. C’est maintenant un délit de frapper quiconque, et encore plus sa femme.

La plupart des couples ont des moments de dispute à propos d’une chose ou d’une autre. Le conflit n’est pas en soi une mauvaise chose dans un couple, pourvu qu’aucune des parties ne se sente menacée. Dès lors qu’un membre du couple a peur de donner son avis, l’équilibre est menacé.

L’alcool n’est jamais une excuse

Certains hommes ne deviennent violents que lorsqu’ils ont bu. Cela ne veut pas dire que c’est l’alcool qui provoque la violence. C’est juste un moyen de se dédouaner, d’expliquer son comportement par un facteur extérieur. En d’autres termes, l’alcool est souvent une excuse : « ce n’est pas moi, c’est l’alcool ». D’autre part, certains hommes qui ne boivent jamais, ou ne consomment pas de drogues sont aussi violents. Et enfin, il y a des hommes qui consomment de l’alcol, et qui ne sont jamais violents.
Si vous pensez que vous buvez de trop, ou que vous avez un problème d’alcool ou de drogue, vous devez comprendre que c’est un problème séparé de votre autre problème, celui de la violence. Vous avez besoin d’aide pour les deux situations.

Répondre à cet article

Pays par pays

Focus

Par theme

App Amnesty

A suivre

A l'agenda

Pourquoi la violence ?

« juillet 2014 »
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 

Inscrivez-vous à notre newsletter